Faire son propre compost

Faire son propre compost

Le compostage est une méthode de recyclage de déchets verts et de résidus de cuisine. Elle consiste en la transformation de ces déchets organiques en engrais 100 % naturel. Le compostage est aujourd’hui un moyen pour apporter un plus à la lutte contre la dégradation de l’environnement. Chaque citoyen à son niveau peut s’engager dans ce combat en adoptant de bons gestes comme la réalisation d’un compost chez lui. Qu’est-ce que le compost ? Pourquoi une telle pratique est-elle si importante ? Comment faire son propre compost chez soi ?

Tout au long de cet article, nous apporterons des éléments de réponses à chacune de ces questions. Ceux-ci vous guideront dans vos démarches pour réaliser chez vous votre propre compost.  

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost constitue sans doute une sorte d’or noir pour les jardiniers. Il est constitué de 30 % des déchets ménagers qu’on retrouve dans nos poubelles tels que les restes de cuisine, les feuilles mortes, les épluchures associés aux déchets verts. En effet, le compost est un processus naturel de production d’engrais. Faire un compost consiste à entasser dans un même endroit des déchets organiques en présence d’eau et d’oxygène. Au bout de quelques mois, ces déchets sont détruits par des organismes, les bactéries et autres champignons afin de permettre leur fermentation. A la fin de ce processus, ces déchets se transforment en un produit semblable à la terre, un engrais 100 % naturel. Cet engrais organique est utilisé pour fertiliser le sol et nourrir le potager. D’où l’importance de réaliser son propre compost.

Pourquoi faire un compost ?

Les raisons pour faire un compost sont multiples. Cependant, la raison majeure est la protection de la santé de notre planète. Composter vous permet d’agir en éco-citoyen. Un compost est un geste écologique qui profite à votre environnement immédiat, mais également à l’environnement de façon générale. Le compost vous permet d’améliorer la qualité de votre jardin à travers l’utilisation des matières naturelles. Cela vous évite d’utiliser les engrais chimiques qui ont une conséquence néfaste sur la santé et l’environnement. Par le moyen du compost, vous fertilisez ainsi le sol de votre jardin vous-même. Faire le compost permet de réduire facilement d’un tiers la quantité de déchets produits par les ménages. Ce qui vous permet d’alléger votre poubelle et donc de faire l’économie des sacs poubelle.

Comment faire son compost chez soi ?

Pour faire du compost chez soi, il faut tenir compte dans un premier temps des critères comme le type de logement que vous possédez, la superficie de votre jardin et la quantité de résidus que vous produisez. Pour éviter que votre compost ne soit de mauvaise qualité, il faut également une maîtrise des différentes étapes. Pour obtenir un amendement organique efficace pour fertiliser votre jardin, vous devez prendre les dispositions suivantes :

Choix du bac à compost

 Il faut procéder au choix du bac ou lieu de stockage des déchets. Vous pouvez choisir entre les trois types de compostage qui sont le compostage en bac, en tas ou le lombricompostage.

Le compostage en tas convient aux jardins de grande superficie. Vous pouvez y stocker les déchets en tas à même le sol. Au cas contraire, vous devez acheter un composteur ou le fabriquer. C’est un bac à compost qui va contenir les déchets. Il peut être fait en métal, bois ou en matière plastique. Il est adapté à tous les jardins. Le bac à compost doit être pratique, équilibré et bien aéré. Si vous êtes en appartement ou dans un espace sans jardin, vous pouvez opter pour le lombricompostage. Ce type de composteur peut être installé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre appartement.

Remplissage du bac à compost

 A cette étape, vous devez commencer le remplissage de votre bac ou la mise en tas de votre déchet. Il doit être composé de déchets verts, secs et durs qu’on trouve dans le jardin tels que les feuilles mortes, tonte de gazon les brindilles et de déchets humides comme les épluchures de légumes, coquilles pilées d’œufs provenant de vos ordures ménagères. Il est conseillé de déverser dans le bac, de façon successive ces deux éléments après les avoir fragmenté ou même broyé au besoin. Les matières humides sont riches en azote tandis que les éléments secs apportent du carbone. Pour obtenir donc un amendement organique de qualité, il est important de combiner à la fois ces deux éléments. Vous pouvez y ajouter également un peu de terre et arroser de temps en temps votre compost. Le bac à compost doit être installé dans un coin du jardin. Vous devez le rendre accessible aux rayons de soleil.

Suivi et récolte du compost

Tout au long de la période que va durer la fermentation de votre compost, il convient de veiller à l’aération du tas de compost. Vous devez également surveiller son taux d’humidité. Ces conditions sont importantes pour le bon fonctionnement du processus de fermentation. Il faut de temps en temps retourner le compost à l’aide d’une pelle. Au bout d’environ 4 à 6 mois ou même parfois plus, lorsque votre compost ressemble à du terreau, vous pouvez le récolter.

Les avantages et inconvénients du compost

On note plusieurs avantages liés à la réalisation d’un compost. Ces bénéfices sont d’ordre écologique à travers la préservation de l’environnement et aussi économique. Nous avons énumérés pour vous, quelques avantages que présente le compost.

Avantages

  • Contribution à la protection de l’environnement
  • Réduction de la production du gaz à effet de serre
  • Enrichissement du sol
  • Réduction du volume de déchets ménagers à transporter
  • Réduction des coûts engendrés par le traitement des déchets pour les collectivités
  • Obtenir un engrais nature

Même s’il existe plusieurs avantages dans le compostage, cette méthode ne reste pas néanmoins sans aucun inconvénient. Nous avons listé pour vous ces quelques inconvénients.

Inconvénients

  • L’odeur de décomposition du compost est souvent désagréable
  • Le bac à compost souvent volumineux ne peut être utilisé en appartement ou dans un espace restreint
  • Le compost a une longue durée de fermentation dans le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.